vitrine votre compte votre panier
Actuellement 54172 livres en ligne, 60000 livres en librairie
nous achetons contacts calendrier alerte
Du bon temps avec Proust
« L’Assiette au beurre », l’ancêtre du « Canard enchaîné » et de « Charlie Hebdo »

Sébastien Norblin de la Gourdaine

Sébastien NORBLIN DE LA GOURDAINE

(1796 - 1884)

Sébastien Louis Guillaume Norblin de la Gourdaine, surnommé Sobek, est un peintre né le 24 février 1796, à Varsovie, du second mariage du peintre Jean-Pierre Norblin de la Gourdaine.

En 1804, la famille rentre en France. Il n'a alors que 8 ans. Il se destine très tôt à la carrière de peintre, pour suivre les traces de son père (à la différence de son demi-frère, Louis Norblin, qui lui sera musicien). Il entre à l'Ecole des Beaux-Arts, où il reçoit l'enseignement de François-André Vincent, de Merry-Joseph Blondel et de Jean-Baptiste Regnault.

Après sa troisième place en 1822, il obtient le Grand Prix de Rome en 1825 pour un tableau représentant « Antigone donnant la sépulture à Polynice ». Il demeure donc de 1826 à 1830 à la Villa Médicis, et reste en Italie, et ne rentre en France qu'en 1833. 

Il expose régulièrement au Salon de 1826 à 1876, et a pour élève, en 1837, le peintre Alexandre Antigna


Il participe aux décorations de plusieurs édifices religieux en France. Citons :

- en 1836 « Une Vierge à l'enfant » pour la Cathédrale Notre-Dame (Le Havre)

- en 1844, un « Saint-Paul à Athènes » pour la Collégiale Notre-Dame (Mantes-la-Jolie)

- en 1846, « Le Martyre de Saint Laurent », pour l'église Saint-Mamet de Saint-Mamet-la-Salvetat (en Auvergne) ainsi qu'un « Saint-Pierre » pour l’église paroissiale Saint-Cassien de Savigny-lès-Beaune (en Bourgogne)

 page suivante


Accueil
 | 
Recherche avancee
 | 
Vitrine
 | 
Votre compte
 | 
Contact
 | 
Vendez vos livres
 | 
Calendrier
 | 
Blog
 | 
Mentions légales
 | 
CGV
 | 
Charte